Guy

Gauthier, un jeune journaliste, apprend par sa mère qu'il serait le fils illégitime de Guy Jamet, un artiste de variété française ayant eu son heure de gloire entre les années 60 et 90. Celui-ci est justement en train de sortir un album de reprises et de faire une tournée. Gauthier décide de le suivre, caméra au poing, dans sa vie quotidienne et ses concerts de province, pour en faire un portrait documentaire.

Comédie dramatique d’Alex Lutz

Avec Alex Lutz, Tom Dingler

France, 1h41

vendredi 21 septembre - 18h30

samedi 22 septembre - 20h30

dimanche 23 septembre - 17h

mardi 25 septembre - 18h30

Guy avance ainsi en faux documentaire, et tisse instants de vie au présent et images d’archives relatant les heures de gloire du chanteur dans un montage cadencé et fluide. Gauthier, le fils caché de Guy Jamet (que joue Tom Dingler, complice d’Alex Lutz depuis l’adolescence et fils du chanteur Cookie Dingler…), tient la caméra et scrute la personnalité de son géniteur sans se dévoiler à lui. Jeu de chat et de souris qui installe progressivement une complicité entre tendresse et âpreté, et des situations tantôt graves, tantôt légères.

Nous sommes toujours dans un entre-deux, dans Guy : entre ce qui fut, ce qui a disparu, ce qui subsiste, entre franchise et secret, roublardise et sincérité. Le film se nourrit de ce va-et-vient constant et de son ressac naît une profonde mélancolie qui lui donne toute sa substance, suscite sourires et larmes, et touche au cœur.

Anne-Claire Cieutat, Bande à part