Marie Curie

Physicienne-chimiste d’origine polonaise, Marie Skłodowska-Curie est une pionnière dans l’étude de la radioactivité. Elle travaille main dans la main avec son mari, Pierre Curie, pour développer la recherche scientifique. Dans ce milieu particulièrement masculin et conservateur, Marie doit lutter pour se faire une place...

Drame historique de Marie Noëlle

Avec Karoline Gruszka, Arieh Worhalter

France, 1h39

vendredi 16 février - 18h30

samedi 17 février - 20h30

dimanche 18 février - 17h

mardi 20 février - 20h30

La réalisatrice en profite pour alors troquer le portrait intelligemment ébauché d’une physicienne d’exception contre celui d’une femme banalement moderne condamnée à batailler contre le machisme du milieu professionnel dans lequel elle travaille. Car Marie Curie perd non seulement son mari mais aussi son statut d’éminente chercheuse. Elle n’est plus que la veuve d’un génie disparu. Elle doit se battre auprès des institutions pour obtenir les moyens de poursuivre son travail et est contrainte à élever seule ses deux filles (Irène et Eve). Quand en 1911, elle trouve un soutien compatissant en la personne de Paul Langevin, proche collaborateur d’Albert Einstein mais surtout homme marié à Jeanne Desfosse, la presse française misogyne et xénophobe (qui souhaite le retour en Pologne de cette voleuse de mari) réduit la brillante savante à une banale femme adultère, alors qu’elle est veuve depuis déjà quelques années. La haine qui s’exprime alors est sans commune mesure avec l’événement qui donne à ses détracteurs l’occasion de s’attaquer à sa légitimité scientifique.

Claudine Levanneur, aVoir-aLire.com