Visages Villages

ciné-doc

En 2015, Agnès Varda, réalisatrice et JR, photographe, sillonnent la France à la rencontre de ses habitants pour échanger avec eux, les filmer, et les photographier. Avec humour et bienveillance, ils découvrent des personnalités étonnantes et se lient d’amitié.

Documentaire d’Agnès Varda et JR

France, 1h29

vendredi 26 janvier - 14h30 ciné-sénior 4,50 €, projection suivie d'un goûter dans le hall du théâtre

vendredi 26 janvier - 20h30 ciné-doc 4 €, rencontre avec Fabienne Leloup, Directrice de la Maison des arts plastiques Rosa Bonheur. Programmation en partenariat avec la Médiathèque Boris Vian

L’art artisanal de Varda, c’est toujours la rencontre enchantée avec des lieux, des personnes. S’y ajoute ici le dialogue-transmission avec JR. Entre le jeune et la druidesse, le grand mince et la petite ronde, la paire de lunettes et la tonsure blanc-mauve, ça carbure à l’humour, à la taquinerie, à la créativité stimulante, à l’instinct du geste artistique désacralisé. Puis Hardy propose à Laurel d’aller voir un vieux copain, Buster Keaton (on veut dire Jean-Luc Godard). Varda, Godard, les derniers survivants de la Nouvelle Vague, elle rive gauche, lui rive droite.

Retrouvailles sur la rive du Léman, plage d’Agnès et de Jean-Luc avec JR comme grand témoin ? Roll on Rolle. Un fantôme hante le lac et passe dans le film comme un frisson chargé d’histoire(s). Avec JR, Varda réussit une fois de plus à nous surprendre, nous enchanter, nous émouvoir, avec juste une caméra, un œil toujours aiguisé malgré la maladie, et plein d’idées. Un miracle, une grâce. 

Serge Kaganski, Les Inrockuptibles