Message d'erreur

  • Warning : date_timezone_set() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given dans format_date() (ligne 2074 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_format() expects parameter 1 to be DateTimeInterface, boolean given dans format_date() (ligne 2084 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_timezone_set() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given dans format_date() (ligne 2074 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_format() expects parameter 1 to be DateTimeInterface, boolean given dans format_date() (ligne 2084 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_timezone_set() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given dans format_date() (ligne 2074 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_format() expects parameter 1 to be DateTimeInterface, boolean given dans format_date() (ligne 2084 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_timezone_set() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given dans format_date() (ligne 2074 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_format() expects parameter 1 to be DateTimeInterface, boolean given dans format_date() (ligne 2084 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_timezone_set() expects parameter 1 to be DateTime, boolean given dans format_date() (ligne 2074 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
  • Warning : date_format() expects parameter 1 to be DateTimeInterface, boolean given dans format_date() (ligne 2084 dans /home/theatrecg/www/includes/common.inc).
Semaine
du 02 oct au 09 oct
Durée 1h41
Comédie dramatique

Fête de famille

Cédric Kahn

Avec Catherine Deneuve, Emmanuelle Bercot

France

Andréa ne sait pas encore que l'arrivée « surprise » de sa fille aînée, Claire, disparue depuis 3 ans et bien décidée à reprendre ce qui lui est dû, va bouleverser le programme et déclencher une tempête familiale.

  • Kahn sait convoquer la peinture de caractères de Williams, mais il sait aussi s’inspirer de la dramaturgie propre au théâtre, pour la sublimer. Non pas qu’il se contente d’enchaîner les saynètes rigides ou statiques, mais il développe un art évident de la composition, comme si au sein d’un cadre imperturbablement fixe (symbolisant la famille) il prenait un soin chirurgical à observer les personnages saturer et vriller l’espace. Le résultat est précis, souvent glaçant. Mais la caméra sait aussi s’amuser des balances de point, jouer avec la frontière du cadre, épouser les explosions nerveuses de ses personnages, ou simplement la course effrénée de deux mômes dans un jardin. Ainsi, la tragédie théâtrale de Cédric Kahn laisse place à la fièvre.