Théâtre - Musique

Alabama Song

Gilles Leroy - Guillaume Barbot

Guillaume Barbot présente un récit haletant, celui de Zelda Fitzgerald, artiste empêchée dans les années folles et les soirées jet set new-yorkaises.

partager

Guillaume Barbot travaille la question politique, le rapport créateur/créature et place la musique au centre d’Alabama Song pour célébrer cette héroïne et artiste sacrifiée. Alors que #Metoo fait toujours l’actualité, ce portrait de femme au destin tragique d’il y a un siècle, alimente le débat. 

Sur scène, une piste de danse aérienne ; parquet brûlé d’une salle de bal ou d’un asile psychiatrique… courbe infinie où danse et écrit Zelda jusqu’à l’épuisement. Et en son centre l’espace des trois musiciens qui improvisent un jazz des années 20 (1920  et 2020 )… Ils seront aussi les voix de Francis Fitzgerald, Edouard Jozan (l’amant aviateur de Zelda) et des psychiatres qui ont suivi Zelda sur toute la fin de sa vie. Des voix non pas réalistes, mais inscrites dans un travail musical.

Sous forme de théâtre-concert, dans un rythme soutenu à la Whiplash, le spectacle retranscrit les grandes étapes de cette histoire débordante de vitalité et de rebondissements, tout en privilégiant l’intime. Se glisser dans les mots et les tremblements de Zelda. Ne pas en ressortir indemne.

  • La comédienne (…) et les musiciens (…) font swinguer la vie de Zelda Fitzgerald en un biopic flamboyant, adapté du roman de Gilles Leroy et mis en scène par Guillaume Barbot.

    La Terrasse
18 février
Dates
  • Vendredi 18 février20h30
Lieu
Théâtre Chevilly-Larue
Durée
1h30