Récit

Shell Shock

Annabelle Sergent

Que se passe-t-il aux confins du monde, là où le chaos s’installe ? Annabelle Sergent prend d’assaut le réel dans un récit polyphonique.

  • La Maison du Conte I Théâtre Chevilly-Larue
  • La Maison du Conte I Théâtre Chevilly-Larue
partager

Si vous aviez acheté votre billet pour la représentation annulée du 29 novembre 2019, veuillez vous rapprocher de la billetterie du théâtre pour procéder à l'échange de places.

Telle une messagère, un « Hermès », Rebecca opère l’incessant mouvement de balancier entre ici et là-bas.
Au milieu du chaos, un matin, Rebecca choisit de photographier autre chose que les affrontements entre l’armée Irakienne et l’armée Américaine. Elle se laisse séduire par une petite fille, Hayat, qui rôde depuis son arrivée autour de l’hôtel et accepte de la photographier et de la filmer devant l’hôtel qui abrite les journalistes. Mais ce jour-là tout bascule…

À quoi répond sa nécessité de se confronter au chaos du monde ? Comment revient-on vivante de ces confrontations avec la mort ? Comment peut-on retrouver une vie quotidienne alors que la guerre, ses bruits et ses odeurs vous reviennent par éclat mémoriel ? Comment trouver la force de continuer à faire son travail quand on devient une cible ?

Pour le second volet de son diptyque À quoi rêvent les enfants en temps de guerre ? (Waynak, 2018), Annabelle Sergent confie à Magali Mougel le soin d’écrire un long poème polyphonique qui nous plonge dans une nuit crépusculaire au cours de laquelle Rebecca va affronter ses fantômes.
Ce récit est « d’abord une prise d’assaut du réel par la poésie », un combat entre les mots et les images.

  • Un portrait glaçant mais exact des politiques occidentales. Un travail sincère et convaincant porté par d’excellents comédiens.

17 mars
Scolaires
  • Mardi 17 mars14h30
Lieu
Théâtre Chevilly-Larue
Durée
1h10