Un lieu, une histoire

Le Théâtre, d'hier à aujourd'hui

Au tout début…

En 1902, il y avait la salle des fêtes dans l’ancienne mairie. Le bâtiment est démoli en 1964.
Alors un projet de construction d’une nouvelle salle des fêtes à vocation de centre culturel est lancé, en novembre de cette même année, par Monsieur le Maire Gabriel Chauvet.
Achevé en 1977, le nouveau Centre Culturel accueille en février ses premiers spectateurs pour un programme durant 5 jours, ainsi que des séances cinéma. En 1979, une association de gestion du Centre Culturel est déclarée au journal officiel.
À l’occasion de ses trente ans, en 2008, l’association Centre Culturel est dénommée Théâtre André Malraux.
Pierre Elbar est le premier directeur de l’association Centre Culturel durant un an et demi. L’un des membres de l’équipe lui succède, Michel Jolivet, et sera directeur durant 36 ans, jusqu’en septembre 2015. En octobre 2015, Christel Penin, secrétaire générale depuis sept ans au théâtre, succède à Michel Jolivet.
Le 1er janvier 2016, le théâtre devient un EPIC, Établissement public d’intérêt commercial, avec un nouveau nom officiel, pour mieux le distinguer d’équipements culturels homonymes : Théâtre Chevilly-Larue André Malraux.

L’histoire du théâtre et du conte à Chevilly-Larue

Si l’on tire le fil depuis les années 1980, l’axe fort est peut être le travail de médiation avec les habitants qui est mené sur la ville. Mais c’est aussi en 1980 que les élus rencontrent en Bretagne, Lucien Gourong, conteur dans une ferme auberge.
À la demande du Conseil d’administration du Centre Culturel, Lucien Gourong fait la première programmation de conteurs pendant une semaine à Chevilly-Larue en 1980.
En 1982, naîtra le premier Festival des conteurs qui va donner à la ville cette image nationale, de ville du conte.

Ainsi l’histoire de La Maison du Conte est née au théâtre. Cette nouvelle Maison du Conte sera inaugurée le 27 janvier 2018, avec une codirection entre Isabelle Aucagne et Valérie Briffod.

Le projet actuel du théâtre Chevilly-Larue

Depuis 2016, le projet de ce théâtre de proximité s’est renouvelé.
On y accueille les artistes et les publics, autour d’une programmation pluridisciplinaire, faisant souvent écho à l’actualité, avec des textes d’auteurs contemporains et en direction de l’enfance et la jeunesse.

On y trouve une programmation cinéma, labellisée Art et Essai, également lié à l'actualité, ses films du répertoire et ses séances scolaires.
Pour associer joyeusement les deux activités (théâtre et cinéma), des soirées ciné-festives sont organisées avec les structures municipales dont le fameux We Cannes !.

Ce théâtre est aussi un lieu de résidences artistiques, où l’on fabrique des spectacles.

C’est enfin deux grands projets de médiation culturelle : à Chevilly-Larue, ce sont les enfants qui emmènent leurs parents voir un spectacle par l’intermédiaire des Parcours regard. Et aussi, les Scènes de jeunesse, un temps fort dédié à la jeunesse et au théâtre en avril, qui est à chaque fois une grande émotion et une grande vitalité créative !

Quelques chiffres 

Une trentaine de spectacles différents et environ 400 séances cinéma par saison.
Chaque année le théâtre accueille entre 10 500 et 11 500 entrées public côté spectacle et le même nombre d’entrées côté cinéma.

Espace souvenirs

Retrouvez les photos des moments phares du Théâtre Chevilly-Larue !
Vous êtiez présent ? N'hésitez pas à télécharger les photos qui vous intérèssent pour agrémenter vos albums personnels. 

We Cannes ! 2019, vendredi 14 juin 2019

Les photos sont soumises aux droits de la propriété intellectuelle. Toute utilisation sortant du cadre strictement personnel doit être demandée au préalable auprès du Théâtre Chevilly-Larue.

Les anciens programmes

Découvrez et téléchargez les anciennes brochures de saisons sous format numérique ici !